Programme

Thématiques

Bientôt sur nos écrans offre un contenu au cœur des préoccupations des professionnels en matière de tendances, de nouveautés et d’innovations. En ce sens, cet événement constitue une plateforme du savoir-faire et de l’expertise canadienne et un hub d’échange avec l’international.

Bientôt sur nos écrans veut :

  • Favoriser le développement d’expertises novatrices dans les secteurs des contenus-écrans.
  • Créer des opportunités d’affaires pour les créateurs, producteurs et acheteurs de contenus locaux et internationaux.
  • Faire découvrir à un public plus large les contenus et les environnements médias novateurs susceptibles de les intéresser à court et moyen terme.
  • Positionner Montréal comme une vitrine de l’innovation et un haut lieu de la création médiatique et culturelle.

Les thématiques abordées


L'INDUSTRIE DES MÉDIAS : les nouvelles pratiques et les nouveaux modèles

Depuis des décennies, les télédiffuseurs multiplient le nombre de chaînes pour rejoindre finalement leur public qu’en un seul endroit, le salon familial. Aujourd’hui, de multiples types de branchements, la plupart du temps sans fil, permettent d’atteindre des auditoires de plus en plus ciblés sur une multitude d’écrans, à tout moment et en tout lieu. Ce phénomène d’ubiquité appelle de nouveaux modèles d’affaires et d’industries, bouleverse les pratiques, et transforme la façon de diffuser et distribuer des contenus.

En participant à ce bloc thématique, vous obtiendrez les réponses à :

  • Comment les diffuseurs publics et privés s’adaptent-ils au contexte changeant des technologies numériques et des habitudes de consommation des téléspectateurs ?
  • Quelles initiatives les grands réseaux déploient-ils pour anticiper les tendances et engendrer l’innovation ?
  • Quelles sont les grandes tendances observées pour maintenir des marques fortes autour d’activités de diffusion ?

LES PLATEFORMES MÉDIAS : les marchés et les besoins des acheteurs

Tout le monde peut aujourd’hui devenir créateur, producteur ou diffuseur de contenus audiovisuels sur diverses plateformes avec un investissement minimum. Les bonnes idées trouvent toujours le moyen d’atteindre leur public. Comme les dollars publicitaires suivent les consommateurs, la création de propriétés intellectuelles se base dorénavant sur la capacité à générer d’importantes communautés d’utilisateurs associées à des contenus ou des chaînes diffusés sur Internet.

En participant à ce bloc thématique, vous obtiendrez les réponses à :

  • Comment peut-on intégrer ces nouveaux marchés, quelles en sont les règles ?
  • Sommes-nous sur le point d’atteindre la saturation ou s’il existe une infinité de marchés et de plateformes de niche ?
  • Comment analyse-t-on le comportement du consommateur, quelles sont les tactiques des producteurs et des diffuseurs dans ce contexte ?

LA CRÉATION ET PRODUCTION DE CONTENUS : les formats et les approches qui s’imposent

La télévision se délinéarise et se libère du carcan des grilles de programmation. Des lieux de création inédits naissent sur Internet, et de nouveaux termes apparaissent, comme engagement, expérience, partage, discussion. Des vocables qui ne font pas partie, a priori, du langage de la télévision linéaire. Les contenus deviennent des flux numériques qui se déclinent différemment selon les médias et qui s’enrichissent en voyageant d’une plateforme à l’autre. D’où les notions de transmédia, contenu de marque, cross-média et plurimédia.

En participant à ce bloc thématique, vous obtiendrez les réponses à :

  • Quelles sont les formes diverses de « storytelling » ayant recours aux nouvelles technologies pour créer de expériences novatrices et enrichies ?
  • Comment les nouveaux lieux de création facilitent l’intégration des marques associés aux contenus ?
  • Quelles sont les nouvelles stratégies utilisées dans la création de contenus multi-écrans et multi-environnements ?

LES INTERACTIONS AVEC LES CONTENUS : les nouveaux environnements et dispositifs médias

La télévision vient de céder sa place au téléphone intelligent comme premier écran en termes de durée d’utilisation. Mais le téléviseur réclame aussi de l’intelligence, et revendique le même type de connectivité.  Si bien qu’une multitude de dispositifs offrent de plus en plus de fonctionnalités et d’interactivité (set-top-box, dongles, etc.). Les manufacturiers développent de leur côté des écrans de télévision dotés de processeurs. L’écosystème ainsi créé permet aux utilisateurs de partager des contenus entre eux, de s’adonner à la pratique du « multitasking » sur leur écran mobile, de conclure des achats de produits ou d’interagir dans certains cas directement et spontanément sur le cours des émissions.

En participant à ce bloc thématique, vous obtiendrez les réponses à :

  • Quels sont les exemples d’applications diverses dédiées à des tiers écrans ?
  • Comment les réseaux sociaux et les communautés  participent à la construction des campagnes médiatiques autour de contenu ?
  • Quelles sont les innovations et les tendances qui favorisent les interactions avec les contenus d’un appareil et d’un environnement à l’autre ?

LE FINANCEMENT : où trouver l’argent pour les contenus et les entreprises

La télévision câblée et payante, par abonnement ou non, constitue l’offre première en matière de contenus audiovisuels pour plusieurs années encore. Le modèle canadien de financement résiste et contribue toujours à la vitalité et à la pérennité de l’industrie. Mais le numérique permet désormais le contournement des règlementations héritées du réseau hertzien, et offre aux multinationales du web, comme à des joueurs très nichés, la possibilité d’entrer dans les foyers partout à travers le monde. Défis, menaces et opportunités se profilent à l’horizon pour les entreprises de production et les groupes médias pour financer leurs activités et créer de la valeur.

En participant à ce bloc thématique, vous obtiendrez les réponses à :

  • Est-ce que les créateurs et artisans des médias peuvent toujours compter sur la production par projets pour être concurrentiels dans l’industrie des médias ?
  • Le financement traditionnel des institutions est-il bien adapté à la nouvelle réalité ?
  • Le sociofinancement et le financement participatif par équité, en voie d’être réglementé, sont-ils des solutions ?

Les clientèles visées


  • Professionnels, basé au Canada et à l’étranger, ayant des activités dans les secteurs de la création, production, diffusion et distribution de contenu médiatique sur divers écrans (télé, cinéma, web, jeu, etc.).
  • Autres professionnels ayant des activités complémentaires en solutions technologies et logicielles, en financement, en représentation associative ou syndicale, en formation, en services juridique, en comptabilité, etc.
  • Public élargi ayant un intérêt pour la création et production médiatique.

 


Horaire

 

[sc:tableauhoraire ]

 


Intervenants

 


Cangilla

JC Cangilla, Director of business development, Yahoo! (États-Unis)

Linkedin
Twitter
www.yahoo.com


Anderson

Eric Anderson, VP, Content and Product Solutions, Samsung Electronics (États-Unis)

Linkedin
www.samsung.com



Nulman

Andy Nulman, President, Just For Laughs (Canada)

Linkedin
Twitter
www.hahaha.com


jeff-king

Jeff King, Writer, producer, director,  White Collar (États-Unis)

Twitter


Bouchet

Morgan Bouchet, VP Transmedia & Social Media, Orange (France)

Linkedin
Twitter
www.orange.fr


Grover

David Grover, Head of Media Finance, ING (Pays-Bas)

Linkedin
Twitter
www.ing.com


Puschmann

Matthias Puschmann, Founder & Managing Director, Vast Media (Allemagne)

Linkedin
Twitter
vast-media.com


Ford

Jason Ford, Producer, Moving Images, Red Bull Media House (Canada)

Linkedin
Twitter
redbullmediahouse.com


Benedetti

Lorenzo Benedetti, Producteur, Studio Bagel (France)

Linkedin
studiobagel.com


White

Patrick White, Éditeur et rédacteur en chef, Huffington Post Québec (Canada)

Linkedin
Twitter
quebec.huffingtonpost.ca


MikeDaymond

Mike Daymond, CEO ES3 (Canada)

Linkedin
www.es3.ca

Alexandre Taillefer

Alexandre Taillefer, Associer principal, XPND Capital (Canada)

Linkedin
Twitter
www.xpnd.com

Martin Cere

Martin Ceré, Directeur senior – Chef Numérique, RDS à Bell Media (Canada)

Linkedin
www.rds.ca

images

Caitlin Burns, Productrice Transmédia (États-Unis)

Linkedin
Twitter
jurassicparkslope.ca

Tessa Sproule

Tessa Sproule, Direction, Numérique à CBC (Canada)

Linkedin
www.cbc.ca

Ken Topolsky

Ken Topolsky, Producteur (États-Unis)

Linkedin

Joshuq Katz

Joshua Katz, Chef Marketing, ECOtality et partenaire à Buzztone (États-Unis)

Linkedin
www.buzztone.com

Dave Brown

Dave Brown, Partenariats de contenu chez YouTube (Canada)

Linkedin

Hirsh

Michael Hirsh, Président du conseil, DHX Media (Canada)

Linkedin
www.dhxmedia.com

Soissa

Enrique Soissa, Directeur National – Canada, Dailymotion (Canada)

Linkedin
www.dailymotion.com/ca

Lori Rosenberg

Lori Rosenberg, Directrice Programmation Réseau pour le Groupe vidéo, Bell Canada (Canada)

Linkedin
www.bell.ca

KarineMartinNB

Karine Martin, CEO, Mediabiz International (Canada)

Linkedin
mediabizinternational.com